Quels sont les principes du 3e pilier ?

by

Dans l’expectative de passer une retraite paisible à l’abri du besoin financier, vous pouvez souscrire au système des trois piliers. Chacun des piliers de ce dispositif de cotisation pour la retraite dispose de ses principes de fonctionnement. Le troisième pilier qui vient renforcer les limites des deux premiers sera le centre d’attention de cet article. Encore dénommée prévoyance facultative ou individuelle, elle se décline en deux modalités dénommées 3e pilier A et 3e pilier B.

Les principes qui régissent le 3e pilier A

L’option A du 3e pilier n’est envisageable que pour les personnes qui résident sur le territoire suisse ; d'ailleurs en principe il ne revient pas à l’employeur de prendre l’initiative de cette souscription pour ses employés. Ce rôle est dévolu à l’employé lui-même dans le cadre du 3e pilier A. Toutefois, on rencontre certaines entreprises qui effectuent cette cotisation pour ses employés qui représentent des cadres importants de l’entreprise. Retrouvez plus d'informations ici. Lorsque vous cotisez pour l’option A du 3e pilier, la loi vous autorise à déduire le capital souscrit, du revenu imposable à l’impôt sur le revenu. Cette déduction reste toutefois plafonnée à 6 883 francs suisses. Les cotisations sont faites jusqu’à 5 ans avant le départ à la retraite. Les intérêts éventuels obtenus sur ces produits du troisième pilier lié sont exempts de taxes. Lors du départ à la retraite, la souscription pour l’option A du 3e pilier permet de bénéficier d’une rente en complément de celle prévue par les 1ers et 2es piliers.

Les fondements qui constituent la trame du 3e pilier B

S’agissant de cette option qui est encore dénommée contrat d’assurance-vie, vous aurez à investir des primes dans des actifs financiers. En principe, le capital souscrit n’est pas déductible fiscalement du revenu imposable dans l’option B du troisième pilier. Cependant, une exemption partielle du revenu imposable est autorisée dans certaines régions de la Suisse. La durée de versement de prime dans ce cas de figure varie entre 5 ans, 10 ans ou 20 ans. Les fonds ne peuvent être récupérés qu’au moment du départ à la retraite. Toutefois si vous décidez de mettre un terme au contrat et de récupérer vos versements, vous serez soumis au paiement des pénalités. Il convient aussi de relever que la souscription au 3e pilier B ne concerne que les personnes qui vivent en Suisse. Les intérêts issus de ces placements financiers sont exemptés des taxes dans certains cas de figure selon les régions.

By